Fabrication Additive en Normandie

La Fabrication Additive Métallique (FAM) est identifiée comme une technologie clé : contrairement à la fabrication de pièces par enlèvement de matière, la fabrication additive métallique permet de réaliser des formes complexes avec des séries flexibles. On estime aujourd’hui une croissance mondiale du marché relatif à cette technologie récente d’environ 20 % par an. Il est donc primordial que la France reste dans la compétition par rapport à cette technologie.

Une opportunité pour la Normandie

La Normandie rassemble des compétences fortes autour de l’élaboration des poudres (projet d’implantation de Metal Value notamment), de l’étude à la conception du produit fini jusqu’à son optimisation in situ ou post- fabrication (GPM, CNRT Matériaux, Analyses et Surface, CEVAA, ArianeGroup) et de la mise en oeuvre industrielle (Volum-E / ArianeGroup).

Une dynamique existante en Normandie

Les enjeux pour la Normandie

  • Permettre la montée en compétence des prestataires déjà positionnés pour atteindre le niveau de performance et de compétitivité nécessaire pour entrer dans le cercle fermé des fournisseurs homologués
  • Soutenir et structurer le réseau d’experts académiques capables d’apporter les réponses fondamentales en termes d’élaboration et certification des
    matières premières, de conception et optimisation topologique orientée FA, d’optimisation et de fiabilisation du procédé 
  • Accompagner les PMI régionales dans la prise en compte de la Fabrication Additive dans leurs produits et/ou dans leurs process ainsi que dans la formation de leurs salariés dans l’utilisation des moyens de fabrication additive.

FA Métallique

Un projet collaboratif fédérateur CLIP FAM

Caractérisation du LIt de Poudre pour la Fabrication Additive Métallique

Ambition

Fédérer les acteurs industriels et académiques de Normandie autour d'un projet structurant.

Période

Le projet se déroule sur 3 ans : Octobre 2019 – Mars 2022

Les partenaires du projet CLIP FAM

Enjeux pour le projets

Le projet est une première étape dans la structuration des acteurs de fabrication additive en Normandie.  

Positionné sur un niveau de TRL4, il vise à caractériser la poudre pour mieux appréhender l'impact de la qualité de la poudre sur les pièces réalisées en fabrication additive.

Livrables majeurs

  • Développer une méthode de caractérisation de l’étalabilité des poudres métalliques,
  • Renforcer la modélisation de l’étalabilité,
  • Evaluer l’impact d’une poudre dégradée,
  • Appuyer l’émergence d’une norme spécifique sur la poudre

Financé par

Normalisation de la Fabrication Additive

NAE est en soutien de la DGE sur l’activité de normalisation pour la Fabrication Additive pour permettre de :

  • Accéder aux informations de la normalisation pour la Fabrication Additive
  • Participer à la construction des normes de demain

Les commissions de Normalisation

Travaux internationaux : Le comité technique ISO/TC 261 « Fabrication additive » couvre le domaine « Normalisation dans le domaine de la fabrication additive concernant les procédés, termes et définitions, chaînes de processus (matériels et logiciels), procédures d'essai, paramètres de qualité, accords clients fournisseurs et éléments fondamentaux ». 

Travaux européens : Le comité technique CEN/TC 438 « Fabrication additive » a été créé en janvier 2015 et son champ d’action est le même que le comité international ISO/TC 261. 

En France : la commission UNM 920 Fabrication additive

Cette commission regroupe les différents acteurs économiques du domaine : fabricants, utilisateurs, centres techniques, pôles de compétitivité et universités. Y participer permet aux organismes de maîtriser le contenu des normes et d’anticiper leurs impacts à venir, mais aussi de ne pas laisser aux concurrents l’exclusivité de la normalisation dans le domaine.

Son domaine d’activité couvre la normalisation des procédés par ajout de matière consistant à fabriquer directement des pièces à partir d’un modèle numérique 3D sans recourir à un outillage, et traite les aspects terminologie, identification des procédés, machines, qualification, etc.

FA Plasturgie

Les académiques et les industriels : plusieurs initiatives existent en région pour accompagner le développement de la fabrication additive en région. Les tableaux présentent les principaux acteurs en termes de compétences et moyens.

Les Fablabs : Il convient de mentionner la quinzaine de Fablabs en Normandie qui proposent des plateformes pour s'informer, tester et utiliser des machines de fabrication additive. Les offres de services différent d'une structure à l'autre avec pour certains des petits moyens et pour d'autres des moyens adaptés aux usages professionnels. 

 

Eco-système

Les acteurs en Normandie

De nombreux secteurs industriels présents sur le territoire Normand sont concernés par la Fabrication Additive (aéronautique, aérospatial, automobile, naval, éolien, EMR, médical, luxe). Des PME régionales, tel que Volum-e s'appuient sur cette technologie pour leurs développement. 

Les PME/PMI de la région peuvent également s’appuyer sur les différents plateaux technologiques de fabrication additive mis en place ou en devenir en région (CIEMME, INSA ROUEN NORMANDIE, CNRT, ISPA, CESI, Fablabs, etc…). Ces plateaux sont destinés à offrir aux entreprises les moyens et compétences pour s’approprier la technologie et développer elles-mêmes leurs propres innovations.

Les principaux acteurs normands Recherche-Développement en fabrication additive :

Les principaux moyens de fabrication existants en Normandie :

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Facebooktwitterlinkedinmail